Pride : convergence des luttes !

Été 1984, la politique de fer de Margaret Thatcher sévit sur tout le Royaume-Uni. Pour protester contre la fermeture programmée des mines de charbon, le Syndicat National des Mineurs entame une grève générale.

Au même moment à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de marquer son soutien aux mineurs en fondant le LGSM (Lesbians and Gays Support the Miners). Un petit village perdu au fin fond du Pays de Galles est choisi pour être destinataire des fonds récoltés. Tant qu’il s’agit d’encaisser l’argent, tout se passe bien ; mais lorsque les activistes décident de se déplacer pour rencontrer les mineurs et leur famille… l’accueil est plus difficile. Ce sont les points communs concrets des luttes ouvrières et LGBT face au violences du gouvernement qui vont achever de convaincre chacun·e du bien-fondé de la convergence des luttes contre le gouvernement, la police, les médias …

Le film de Matthew Warchus traite de cette « histoire vraie » sur le même ton que The Full Monty, Billy Elliot ou Les Virtuoses : les faits sont sérieux mais le ton est léger et c’est souvent drôle. Résultat : on en sort plus déterminé·es à militer et surtout persuadé·es que pour lutter contre toutes les formes de répression l’unité est LA solution.

Autre élément : on connait l’échec des grévistes face à la politique Thatcher mais on connait bien moins l’importance de cet épisode de lutte sur le monde politique et syndical. En 1985, le parti travailliste vote une résolution de soutien à l’égalité des droits des LGBT. En 1988, le syndicat National des mineurs lutte très activement contre la Section 28 (création au Royaume-Uni en 1988 d’un délit de promotion intentionnelle de l’homosexualité notamment à l’école) …

 

– All Out ! Dancing in Dulais – Documentaire réalisé en 1986 par les LGSM

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *