Agri : Compte Personnel Formation et autres dispositifs de formation

Depuis le 01/01/2017, le CPF remplace le Droit Individuel à la formation (DIF).

Il permet de suivre une formation diplômante, qualifiante, d’accéder à un titre ou à une compétence professionnelle dès lors que la démarche s’inscrit dans un projet d’évolution professionnelle (reconversion professionnelle, promotion…).

Les enseignants du privé attendaient avec impatience – 14 années – la mise en oeuvre de dispositif prévu par la loi de 2004 et utilisable au MEN depuis 2007 ! Il aura fallu la note de service 2018-451 pour enfin disposer d’une procédure.

Aujourd’hui, il reste à rendre ces droits concrets quand à :

  • l’accès réel aux formations ;
  • le libre choix des formations choisies : sans blocage au niveau de l’accord de branche pour les personnels de droit privé ou le non-accès aux formations du public pour les personnels de droit public par exemple ;
  • la prise en charge concrète de tous les frais : pédagogique, transports, hébergement, nourriture ;
  • et surtout sur le remplacement des agents qui partent en formation qu’ils soient de droit privé ou public. Le remplacement des enseignants ne doit pas dépendre de la dotation de remplacement (article 44 dit conjoncturel) et encore moins d’un quelconque protocole Etat – Fédérations.

La CGT s’engage à suivre et faire remonter auprès du MAA ou de la commission paritaire (GOFPA- CNEAP) les dossiers qui auraient échoués pour des raisons ne dépendant pas des personnels concernés et seuls propriétaires de ce droit à formation …

Le document complet (18 pages) en format pdf

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.