CCMMEP du 4/12/2020 – Catastrophique …

CCMMEP du 5/12/2020 - Catastrophique ... en version pdf

Déclaration liminaire au Comité Consultatif Ministériel des Maîtres de l’Enseignement privé

 

Les conditions de cette deuxième réunion CCMMEP de l’année ne permettent pas de formuler une déclaration liminaire trop longue. Au préalable, nous espérons d’ailleurs qu’il sera rapidement possible de reprendre des réunions en présentiel.

Donc, à cause de ces modalités en distanciel et malgré la très lourde actualité, nous serons brefs.

La gestion de l’école depuis la rentrée est catastrophique.

  • La gestion de la crise sanitaire a été catastrophique. Il n’y a eu ni anticipation, ni moyens nécessaires pour qu’élèves enseignant·es travaillent dans de bonnes conditions. Dans le Premier degré, en faisant règle le bénévolat des professeur·es. les Organismes de gestion s’affranchissent d’embaucher le personnel nécessaire
  • La gestion de l’hommage à notre collègue Samuel Paty a été catastrophique. Le pire a été évité uniquement grâce aux adaptations judicieuses prises sur le terrain. Là où ça n’a pas été le cas, les collègues se sont sentis dépossédés de ce deuil et abandonné·es par leur employeur.
  • La gestion des épreuves du baccalauréat en lycée général a été et est catastrophique : les enseignant·es doivent travailler au gré des ordres et contrordres.
  • La gestion des périodes de stage en lycée professionnel est catastrophique : les solutions proposées conduisent à une triple semaine pour les enseignant·es et à un bénéfice quasi nul pour les élèves.
  • La gestion du Grenelle de l’Éducation est une catastrophe doublée d’un fiasco. La recette qui consiste à parler de l’avenir d’un métier sans écouter les principaux concerné·es s’appelle une mascarade. Les miettes de salaires proposée aux enseignant·es sont à 1000 lieues  de constituer une revalorisation qui rattrapent leur perte de pouvoir d’achat depuis 2010.

Cette semaine : un chef d’établissement d’un établissement privé du Finistère ….

… a admis avoir distribué aux élèves de Terminale une plaquette intitulée « Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle » écrit par le Père Jean-Benoît Casterman et publié par les Éditions des Béatitudes (ça ne s’invente pas). Il y est écrit que « l’homosexualité résulte surtout d’une évolution psychique marquée par l’influence excessive du père ou de la mère dans l’enfance » ou les « tenues légères » transforment la jeune fille « en gamine frivole et disponible » qui s’expose à se faire « draguer ».

Vous connaissez sans doute le slogan : « Qui nous protège de la Police ? ».

Il est assez d’actualité dans le cadre de la Loi sécurité Globale.

Je rajouterais en tant qu’enseignant de l’Enseignement privé :

« Qui nous protège de nos chef·fes d’établissement ? »

et bien sûr – en pensant aussi aux camarades de Melle et d’ailleurs –

« Qui nous protège du Ministère ? »

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.