Bilan de la mobilisation du 13/01

 

Après la grève du 13 janvier, restons mobilisé·es et maintenons la pression pour gagner !

Depuis des mois, les personnels souhaitent faire entendre leur colère, faire reconnaître leur état de fatigue, dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail, la faillite de la gestion sanitaire ministérielle et plus largement le mépris du ministre. Le jeudi 13 janvier a été – sans conteste – une forte journée de grève et de mobilisation dans l’Éducation nationale. La CGT Enseignement Privé y a clairement pris toute sa place aux côtés des autres organisations syndicales.

Plus largement, cette journée a été le moment pour les personnels de l’Education d’exprimer leur ras-le-bol face à l’ensemble des réformes imposées de l’école (évaluations, Loi Rilhac…) aux Lycées (réformes de la voie pro, du bac …). Elles aboutissent à la perte de sens de nos métiers, AESH comme enseignant·es.

La CGT Enseignement Privé revendique un véritable plan d’urgence pour l’Éducation avec notamment la création de postes, la fin de la transformation des heures poste en heures supplémentaires, la prise en compte de toute les heures « bénévoles » dans notre temps de travail, l’abrogation de l’ensemble des réformes Blanquer, le retour à des épreuves de bac anonymes, terminales et nationales.

Au soir de cette journée historique, c’est un Jean-Michel Blanquer affaibli qui a bien dû se résoudre à faire profil bas, sous l’autorité du 1er ministre. Pour autant, les annonces faites sont loin d’être satisfaisantes. Aucune réponse aux revendications salariales des personnels n’a été apportée. Pour la CGT Enseignement Privé : on ne peut pas en rester là !

Dès cette semaine, des journées de mobilisation seront organisées en région. La CGT Enseignement Privé les soutiendra, s’y associera et appelle l’ensemble des collègues à y participer, à se réunir et à débattre, y compris le 20 janvier, journée de grève initialement impulsée par les AED.

Plus largement, nous appelons dès aujourd’hui tou·tes les personnels à se donner rendez-vous pour la journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et intersyndicale, du jeudi 27 janvier, pour les salaires, les pensions et l’emploi !

JM Blanquer et au-delà l’ensemble du gouvernement Macron doit entendre l’ensemble du monde du travail : il faut augmenter les salaires et faire reculer la précarité.

La CGT Enseignement Privé appelle l’ensemble des personnels à faire grève et à se mobiliser : il faut continuer à maintenir la pression et gagner face au gouvernement.

Document en version imprimable
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.