TPE – Donne-toi le droit : vote CGT !

Les élections TPE, c’est quoi ? Ça se passe comment ?

 

Dans l’enseignement Privé, si vous êtes  salarié·es d’une structure  (notamment OGEC)  de moins de 10 salarié·es*  êtes pleinement concerné·es par ces élections.
L’occasion vous est donnée de choisir le syndicat qui vous représentera.

ASEM, personnel de restauration, personnel d’entretien, secrétaire, comptable, éducateur·trice, … vous faites partie des 4,8 millions d’électeurs·trices appelé·es à   voter du 22 mars au 4 avril 2021 

Que vous dépendiez :

  • de la Convention Collective de l’Enseignement Privé à But Non Lucratif (CCEPNL)
  • de l’Enseignement agricole
  • de Diwan …

le matériel électoral vous sera envoyé courant mars.

 

Il s’agit d’un vote électronique ou par correspondance.
Le dépouillement se fera du 12 au 16 avril.

En 2016, la CGT avait recueilli 25,12 % des suffrages des électeurs·trices, la plaçant en 1ère position, loin devant les autres, signe d’une véritable confiance dans une organisation efficace, ferme et proche des travailleurs·euses.
* Les structures de moins de 10 salarié·es ne bénéficient pas de CSE : les élections TPE sont donc les seules élections professionnelles permettant de désigner le syndicat qui vous conseillera, vous représentera et vous défendra.

Pourquoi voter CGT  ?

Pour les salarié·es de l’enseignement privé, la CGT revendique :

🟥 L’augmentation des salaires : un salaire net minimum de 1700 euros et la fin des salaires à temps complet au-dessous du SMIC
🟥 Une couverture santé prise en charge à 100 % par la sécurité sociale et à un haut niveau de prestation,
🟥 La meilleure prise en compte de la plurifonctionnalité dans la rémunération,
🟥 Une semaine supplémentaire de congés payés pour tout le personnel.
🟥 L’exonération de frais de scolarité pour les enfants du personnel.
🟥 L’instauration pour tou·tes d’un supplément familial de traitement et d’une indemnité de résidence.
🟥 Une indemnité de départ à la retraite calculée sur la période totale passée dans l’enseignement privée et pas seulement dans le dernier établissement.
🟥 La possibilité de muter d’un établissement à un autre, avec mise en place de commissions paritaires.
🟥 L’accès à une formation de qualité tout au long de la carrière.
🟥 La reconnaissance de la difficulté des métiers de notre secteur et la considération qu’ils méritent.
🟥 La possibilité d’accéder à des activités sociales et culturelles pour toutes les structures; même celles non dotées d’un Comité Social et Économique

 

Toutes les informations sur la page du site de la CGT dédiée aux TPE.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.