Lettre CGT-EP – Rentrée 2021

SOMMAIRE : 
1. Une rentrée sous tension, très éloignée des affirmations médiatiques du Ministre
2. Quoi de neuf pour cette rentrée ? [Bac, LP, Agri, OGEC, 1er degré, IME-ITEP]
3. Il faut que j'y pense... [RDV de carrière, PV et VS, Concours, Mouvement, IFCR...] 
4. Protection sociale complémentaire : nouveauté pour les personnels de l’Éducation nationale
La lettre CGT-EP Rentrée 2021 - Version pdf du 4 pages

1. Une rentrée sous tension, très éloignée des affirmations médiatiques du Ministre

 

Après une année scolaire difficile, nous espérons que chacune et chacun aura pu profiter de la période estivale pour se ressourcer et se reposer afin de reprendre avec le plein d’énergie.

Malgré les annonces ministérielles, évidemment par voie de presse, à l’accent d’autosatisfaction, la rentrée qui s’annonce va se faire dans un certain flou et de l’inquiétude.

Pour la CGT Enseignement Privé, le ministère aurait dû profiter de l’occasion pour  mettre en place un plan d’urgence pour l’Éducation. Recrutement massif (enseignant·es, AESH, personnels …), réduction des effectifs par classe, investissement dans la santé au travail…  Quant au Grenelle, les conclusions sont très loin des attentes des personnels sur le terrain. Le ministre annonce des augmentations de salaire « historiques » mais celles-ci demeurent parfaitement insuffisantes, concentrées sur le début de carrière et inexistantes pour 40% des personnels. Des chantiers restent ouverts et, sous couvert de « proximité » et de personnalisation,  vont entrainer l’explosion du cadre collectif de gestion et un accroissement de l’individualisation. C’est aussi la suppression d’heures-poste compensées par des heures supplémentaires… Les enseignant·es sont-ils réellement choyé·es ? Un véritable mépris pour les personnels.

Au niveau sanitaire, la vaccination et le pass sanitaire auront été les sujets de l’été.

Alors soyons clair·es : à la CGT Enseignement Privé, nous sommes favorables à la vaccination et que celle-ci puisse bénéficier au maximum d’entre nous, le plus rapidement possible. Nous pensons que c’est la seule protection collective connue à ce jour. Nous comprenons certains doutes, certaines questions sur cette vaccination et sa mise sur le marché rapide. Ce n’est toutefois pas une raison, comme le fait le gouvernement, pour stigmatiser une partie de la population. Nous préférons convaincre que contraindre.

Mais clairement nous ne souhaitons pas la mise en place de ce pass sanitaire qui porte atteinte à nos libertés individuelles, attaque les droits des salarié·es  et impacte les plus précaires. Si  une vaccination large et massive est nécessaire pour combattre la pandémie, une autre politique, plus juste et démocratique l’est tout autant !

 

La vigilance reste de mise, le gouvernement conserve toujours son objectif d’attaque et de destruction des droits des salarié·es  et privé·es d’emploi, avec les projets de réforme des retraites ou de l’assurance chômage.

Cette année encore, que vous soyez enseignant·e ou personnel de droit privé, vous pourrez comptez sur la CGT pour être à vos côtés, défendre vos droits et agir pour en conquérir de nouveaux.

Nous vous souhaitons, à toutes et à tous,  une bonne rentrée 2021 !

2. Quoi de neuf pour cette rentrée ?

La réforme de la réforme du bac

Un décret acte la fin des Épreuves Communes (ex E3C)  pour généraliser le contrôle continu. La note du bac se décomposera donc en 60% pour les épreuves terminales (Français 10 %, philosophie 4% en série techno et 8% en série générale, les deux spécialités conservées 16% chacune et le grand oral 10% en série générale et 14% en série techno) et 40% pour le contrôle continu (spécialité suivie uniquement en 1ère 8 %, Histoire-Géo 6 %, LVA 6 %, LVB 6 %, EPS 6 %, Enseignement scientifique en série générale / math en série technologie 6 %, EMC 2 % et 2 % par année et par option suivie.

Pour la session 2022, un aménagement des coefficients  des disciplines du tronc commun permettra de prendre en compte pour 5 % le bulletin de 1ère.

A la CGT-EP, si nous ne regrettons pas la disparition des Épreuves communes, nous sommes contre les modalités de ce nouveau bac qui accroit la part du contrôle continu et confère au bac un caractère local qui entrainera des pressions sur les équipes (de la part des familles, des directions) pour avoir de bons résultats.

Nous réaffirmons notre attachement à un baccalauréat national, avec des épreuves nationales, terminales et anonymes, seule organisation des examens gage d’égalité entre les élèves.

Voie professionnelle

Derrière le slogan «d’excellence et d’avenir», le ministre  poursuit le démantèlement de l’enseignement professionnel sous statut scolaire. La réforme Blanquer se traduit par une réduction drastique des heures disciplinaires. La co-intervention et le chef-d’œuvre participent à l’appauvrissement des contenus de formation. Ces dispositifs sont des échecs. Ils participent à la perte de sens du métier ressentie par les collègues. Dans les lycées pro de nombreux postes sont supprimés et remplacés par des heures supplémentaires. De plus, le gouvernement s’acharne à développer l’apprentissage. L’objectif est d’accélérer la mise en œuvre de la mixité des publics au sein de la voie professionnelle, non sans contrainte sur le terrain et sans contrepartie financière pour les personnels, quand les établissements perçoivent des financements publics pour cet accueil ! Quand cela est possible, il faut  négocier un accord d’entreprise. La CGT-EP exige  que la voie professionnelle soit traitée dignement par le ministère !

lp@cgt-ep.org

 

Et dans l’agricole ?

Les agents de 3ème catégorie de l’agricole privé changent d’échelle de rémunération et passent de celle des adjoint·es d’enseignement des établissements d’enseignement agricole à celle des agent·es contractuel·es de l’enseignement agricole (plus avantageuse), avec effet rétroactif au 01/01/21. Il s’agit là d’une belle victoire de la CGT EP qui portait depuis des années cette revendication. Le combat continue pour aller plus loin !

Avec quelques mois de décalage, le décret concernant la prime informatique a enfin été publié. Les enseignant·es de l’agricole  toucheront donc cette prime, à l’exception, comme pour le MEN, des professeur·es documentalistes, ce qui est  scandaleux !

agricole@cgt-ep.org

Personnels OGEC

Comme depuis des mois, le personnel de droit privé va naviguer à vue, en écoutant les différentes interventions du gouvernement. A ce jour, rien n’est clairement défini sur l’application des conditions sanitaires dans les établissements, mais il est sûr que cela va engendrer un surcroit de travail sans davantage de personnel.

Tout n’est pas complètement négatif pour cette rentrée : les salaires augmentent de… 0,2 % et une prime de 200 euros sera attribuée sous conditions et en attente d’un décret pour un allégement de cotisations. Pour la CGT, les résultats de ces NAO nationales sont loin de nos revendications et des attentes des personnels.

Normalement, une nouvelle convention devait être mise en application en septembre 2021, mais n’étant pas encore parue c’est donc toujours la section 9 de la CCEPNL qui s’applique.
Attention : l’annualisation de service est du 1er septembre au 31 août de l’année suivante (à signer avant le 15 septembre), aucune heure non faite en période de pandémie ne doit être récupérée sur l’annualisation suivante.

ogec@cgt-ep.org

 

1er degré

Dans le 1er degré, pas de vaccination mais des tests salivaires, toujours des tests. 600 000 par semaine…  et cela dans un contexte où le variant Delta est plus contagieux… avec un protocole de niveau 2 à la rentrée, donc allégé par rapport à début juillet. Mais n’ayons crainte, dans l’enseignement catholique, dans certaines écoles, on a peut-être un remède : les fameuses bénédictions de cartables et de classes. Ça peut aider à éradiquer le virus ? La rentrée, c’est aussi l’occasion de mettre les choses à plat car nombreuses sont les sollicitations dans les écoles, qui dépassent largement le cadre des obligations réglementaires. Avec à chaque fois un discours bien rodé de culpabilité… L’occasion aussi de faire un point sur la sempiternelle 28e heure, souvent imposée et bénévole bien sûr ! La refuser, ce n’est pas commettre une faute professionnelle… en cas de souci, contactez-nous : premierdegre@cgt-ep.org

 

IME-ITEP

Nous le savions déjà : le tribunal des conflits dans son arrêt du 5 juillet confirme ce que la CGT Enseignement Privé a toujours dit. La relation contractuelle pour les enseignant·es des IME-ITEP des établissements en contrat simple dont l’employeur est l’association dépend du conseil des prud’hommes et non du Tribunal Administratif.

Les employeurs ne pourront plus dire « je ne sais pas » !!

ime-itep@cgt-ep.org

 

3. Il faut que j’y pense

Le rendez-vous de carrière

Vous avez peut-être reçu en fin d’année un message  de votre rectorat vous informant que vous étiez concerné·e par un rendez-vous de carrière en 2021-2022.

Concernant cette étape de votre carrière, attention aux désillusions. Pour les promotions accélérées, seuls 30% des promouvables seront promu·es… Et pour les autres… rien.

Pour tout savoir sur ce rendez-vous,  voir les informations ici

Indemnité Forfaitaire de Changement de Résidence

Pour les collègues qui ont obtenu une mutation pour la rentrée 2021,  sous réserve de vérifier les conditions, le rectorat de  l’académie d’arrivée peut prendre en charge les frais de déménagement. C’est l’IFCR. En général, les demandes sont à faire en début d’année, mais il ne faut pas être pressé pour la prise en charge…

Et aussi …

Au fil de l’année, pensez aussi, pour l’année suivante,  aux demandes de  congés formation, de temps partiel, de disponibilité, de retraite progressive, ainsi qu’aux inscriptions aux tableaux d’avancement sur liste d’aptitude.

Dès la rentrée

Pensez à vérifier et à signer le PV d’installation (pour les maître·sses délégué·es) ou la Ventilation de Service (VS) pour les maîtres en contrat définitif.  C’est une formalité administrative indispensable, notamment pour percevoir correctement sa rémunération. Attention, dans certains établissements,  lorsque les emplois du temps sont organisés en séances de 50 ou 45 minutes, avec temps de récupération, le document soumis à signature est souvent… un faux ! En effet, l’état de service fait généralement apparaître uniquement des « heures » de cours, sans mentionner les récupérations. En cas de problème, contacter la CGT-EP.

Concours

Les inscriptions aux concours se déroulent généralement  entre mi-septembre et mi-octobre, que ce soit pour le concours interne (CAER) ou externe. Pensez à bien vérifier les conditions d’inscription, pour éviter d’être radié·e des listes en cas d’admission. Par ailleurs, nous rappelons qu’il est toujours possible de s’inscrire aux concours du public pour les maîtres du privé (notamment au concours interne public pour un maître en contrat définitif du privé).

Mouvement

Pour les maîtres en contrat définitif ou provisoire, les dossiers de demande de participation au mouvement sont à déposer  en général début janvier.  Un accompagnement syndical, s’il n’est pas indispensable, est très fortement conseillé. Cela permet d’avoir des informations, notamment sur le calendrier,  et d’être défendu·e, le cas échéant. La CGT-EP siège  au sein des commissions de l’emploi des 1er et 2nd degré.

Pour un suivi, contactez-nous à l’adresse : mouvement@cgt-ep.org

 

4. Et cette année ?

Protection Sociale Complémentaire*  

* "Mutuelles" dans le langage commun

Depuis quelques mois, des négociations se tiennent sur la prise en charge par l’État d’une partie des cotisations de protection sociale complémentaire* des agent·es. Les personnels enseignant·es (y compris documentalistes) des établissements privés sous contrat ainsi que les AESH seront concerné·es par ce dispositif.

Le projet prévoit deux étapes :

  • à partir du 1er janvier 2022, une participation forfaitaire de l’employeur État d’un montant de 15 €. Elle sera versée mensuellement (sous statut de prime).
  • Au 1er janvier 2024, l’État contribuera à hauteur de 50 % du montant de la cotisation auprès d’organismes référencés (mutuelles ou entreprises d’assurance).

Si au premier abord, on peut penser que cette mesure va dans le bon sens, la vigilance s’impose. Le risque étant d’avoir une couverture minimale et d’être contraint de prendre des options onéreuses pour avoir une couverture convenable…. Pour la CGT, notre santé est un bien précieux qui n’a pas de prix, elle ne doit pas devenir un bien marchand !
Nous revendiquons un « 100 % sécu » comme unique organisme collecteur et payeur.

Rejoignez un syndicat offensif, au service de tou·tes les salarié·es

La CGT dans l’enseignement privé agit pour aider les salarié.es à défendre leurs droits et en gagner de nouveaux, parce que nous sommes convaincu·es que seules nos résistances et nos luttes nous permettront de prendre en main notre avenir.

Depuis les élections de décembre 2018, nous sommes devenus un syndicat représentatif au niveau de l’Education Nationale.

Depuis des années, nous refusons de cautionner les reculs, tant pour les personnels de droit privé que pour les enseignant·es.

Avec les questionnaires en ligne auprès des stagiaires, des enseignant·es en IME-ITEP, en lycée pro, des maîtres délégué.es… nous avons voulu être au plus près des exigences des personnels.

Pendant cette période de crise sanitaire, nous communiquons régulièrement sur la situation pour répondre à l’ensemble des questions dans un contexte bien particulier…

Nous agissons pour en finir avec la précarité, le gel des salaires, la dégradation de l’éducation, la souffrance au travail.

Nous sommes engagé·es contre toutes les discriminations, racistes et sexistes. Nous défendons la laïcité et la liberté de conscience de tous les personnels.

Nous sommes porteurs d’un projet d’émancipation sociale et démocratique qui passe, dans notre secteur, par la perspective d’un grand service public laïque réunifié de l’éducation, avec fonctionnarisation sur place des personnels.

Vous vous reconnaissez dans ces revendications ?

Rejoignez-nous !

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.