Bulletin de salaire en ligne : ENSAP quèzako

Les agents* de l’Enseignement privé disposent de l’Espace Numérique Sécurisé de l’Agent Public de l’État (ENSAP) à compter du 1er juin 2019.

Les bulletins de salaires des agents de droit public* (enseignant·es et AESH) y sont :

  • disponibles quelques jours après le versement de la paye (entre le 27 et le 29 du mois)
  • archivés sur l’ENSAP tout au long de la carrière et jusqu’à 5 ans après le départ à la retraite* (y compris pour les agents ayant quitté temporairement ou définitivement les administrations d’État avant la fin de leur vie active)
  • consultables, imprimables et téléchargeables en version numérique (pdf)

Les bulletins de salaire des 3 dernières années sont en ligne.
À compter du 1er juin 2019, les agents vont recevoir à la fois la version papier et la version électronique des bulletins de salaire mais seulement durant quelques mois.

Un espace sécurisé à créer

La première connexion à l’ENSAP n’est pas forcément simple…

Pour s'inscrire : c'est ici
Pour se connecter ensuite : c'est ici

Il est nécessaire de renseigner :

  • son numéro de Sécurité Sociale,
  • ses nom et date de naissance,
  • le Relevé d’Identité Bancaire sur lequel le salaire est versé,
  • une adresse mail de contact voire une adresse mail de secours

Pour les collègues habitués à utiliser l’intranet académique (ARENA, messagerie, TOUTATICE…), ces différentes informations habituelles de connexion ne poseront pas de difficulté particulière…

Pour les autres, c’est un peu plus compliqué.

N’hésitez pas à nous contacter si besoin.

* Pour bénéficier de l’espace sécurisé relatif à la « rémunération », vous devez être rémunéré sur le budget de l’État : le code ministère d’appartenance est présent sur votre bulletin de paie en haut à gauche dans une case avec l’entête « Min » (codes 206 ou 238).
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.